AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arahina Ordottir
Bogari du forum
avatar

Membre : Riou
Messages : 42
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/09/2016

Feuille de personnage
Svaedi d'origine: Hálfmáni
Héritage: Lycanthropie
Lien vers la présentation: http://haisrandhers.forumactif.org/t33-prez-d-arahina

MessageSujet: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   Dim 18 Sep - 10:48


L'Aurore tendait ses doigts d'or dans le ciel, et Arahina sentit que c'était une bonne journée qui s'annonçait. Les plaines du Suðrið s'étendaient devant elle, n'attendant que de l'enrichir. Elle aimait cette région, il y avait toujours quelques kriegers revenant de rand avec des richesses pleins les poches et le corps fatigué par le combat. Cachée dans un arbre au feuillage épais, ses jambes habillées de brun se fondant avec l'écorce de l'arbre dans le petit nid de feuilles où elle épiait la route depuis une heure. Cinq autres Buveurs d'Or étaient disséminés dans le bosquet, surveillant la même route qu'elle. Elle saurait capter leur signal décrivant les voyageurs, et ils sauraient réagir à son signal, indiquant d'attaquer ou non. Tout l'art était dans le choix des proies: un gros groupe ou un Hauldr passerait sans se douter d'être épiés. Quelques marchands isolés, par contre...
Elle avait divisé ses Buveurs d'Or pour qu'ils surveillent trois lieux différents aujourd'hui, le gibier n'était pas assez gros dans le coin pour mériter toute la troupe. En espérant que les autres aient plus de succès, parce que là, c'était désert, et elle commençait à s'ennuyer.
Son regard vérifia les positions de ses hommes. Ils étaient dans les arbres, dans les buissons, dans les ombres de la forêt, invisibles à ceux qui ignoraient exactement où regarder. La plupart était des anciens, Buveurs depuis un ou deux ans - ce qui est beaucoup en ancienneté brigand - qui savaient ce qu'ils faisaient. A part Jhonni, qui les avait rejoint deux semaines auparavant et qu'elle avait du positionner à plusieurs dizaines de mètres du chemin, tant il était peu discret. Il allait falloir qu'elle le lui apprenne quelques trucs à ce Jhonni.
Elle remarqua alors un voyageur imprudent, marchant seul. Si sa peau ne l'avait pas trahi, tout le reste de son apparence l'aurait fait: un étranger. Pourtant, sa tenue, avec une cape bariolée et un collier d'ivoire indiquait qu'il n'était pas un esclave. Sa démarche même était trop décontractée et assurée pour qu'il ne soit pas un homme libre. Étrange.
L'attaqueraient-ils ? Il n'avait pas l'air très riche. Il était seul, ce qui montrait soit une insouciance stupide, soit une puissance cachée. D'un autre cotés, les Buveurs d'Or venaient tout juste d'arriver dans la région, et un étranger ne savait peut-être pas à quel point les routes étaient peu sures en Skania. C'était prendre le risque de se découvrir pour pas grand chose, mais l'homme piquait sa curiosité. Et puis elle pourrait peut-être en profiter pour montrer quelques trucs à Jhonni, histoire qu'il devienne un peu moins empoté.
Elle imita le chant de l'alouette, le modulant pour signifier exactement qui elle voulait avec elle, puis se coula entre les branches pour atterrir souplement au sol, l'arc à la main. D'un geste rapide, elle attrapa une flèche et l'encocha, dirigée vers le voyageur.
« Bienvenue en Skania, étranger... Un petit conseil: en Skania, ne voyage jamais seul. Le conseil va te coûter toutes tes richesses, malheureusement... »
Son ton était sympathique, et elle lui offrit même un sourire compatissant. Elle n'avait aucune envie de lui faire du mal, et n'avait pas besoin d'être menaçante. Ça, c'était le rôle des trois autres Buveurs d'Or qui l'entouraient avec la posture et l'expression de renard devant une poule égarée, hache rouillée à la main. Les deux restants étaient restés cachés, le tenant en joue, en cas de pépin.

_________________
Compte principal: Kiersten Konadottir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djil'Deh
Bogari du forum
avatar

Membre : Jalee
Messages : 48
Réputation : 2
Date d'inscription : 07/08/2016

Feuille de personnage
Svaedi d'origine: Autre
Héritage:
Lien vers la présentation: http://haisrandhers.forumactif.org/t27-presentation-djil-deh

MessageSujet: Re: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   Ven 23 Sep - 1:39

HRP : Je te réponds ici : non non t'inquiète ça me va très bien pour la manière de représenter le personnage. ^^

Djil joignit ses mains glacées et les frotta vigoureusement. Il les secoua, souffla dessus, mais pas une once de chaleur ne vint ranimer ses doigts engourdis. Ce pâle soleil du Nord était tellement timide qu'il ne réchauffait rien. Il continua d'avancer, contemplant le paysage pour ne plus penser à ce vent mordant la moindre parcelle de peau exposée à l'air libre.
L'herbe verdoyante se fondait dans les collines environnantes. Dans le ciel gris, les nuages esquissaient des formes fantastiques de mégas se livrant des duels titanesques. Il sourit. Un nouveau monde de teintes et d'émotions s'offrait à lui. Les rêves devaient avoir une saveur différente ici, une nouvelle palette de couleurs profondes, franches et froides, ou même claires et vibrantes comme un jeune ruisseau...tant de possibilités s'étendaient à présent sous ses yeux ! Il avait envie de s'élancer à bras ouvert sur ces nouvelles terres à la beauté sauvage.

La route de terre battue qu'il empruntait était marquée par les traces de nombreux passages. On devinait que des centaines de lourdes bottes et sabots l'avaient déjà foulée. Pourtant, Djil Deh n'avait pas encore croisé âme qui vive, à l’exception d'un groupe de marchands qui avait finit par bifurquer sur un autre chemin.
En pénétrant dans un bosquet, il eu la curieuse impression d'être observé. Les alentours semblaient pourtant déserts. Il n'entendait que les feuilles bruissant dans le vent et le bruit régulier de ses pas sur le sol. Il se raidit. Ces présences invisibles le rendaient nerveux. Il décida de ne rien laisser paraitre, gardant le même rythme décontracté, mais le poids de sa dague battant contre sa jambe le rassurait bien plus qu'il ne voulait l'admettre.

Le chant d'un oiseau résonna à travers les arbres. Djil leva les yeux, cherchant du regard quel volatile inconnu l'avait produit mais un bruit sourd à proximité le tira vite de sa recherche. Une jeune femme se tenait devant lui, pointant son arc dans sa direction. Elle était menue, mais la façon dont elle était bien campée sur ses jambes, et son regard confiant, laissaient présager un fort caractère. Son œil bandé attira sa curiosité. L'avait-elle perdu lors d'un combat ou bien cachait-il autre chose de plus mysterieux?

" Bienvenue en Skania, étranger... Un petit conseil: en Skania, ne voyage jamais seul. Le conseil va te coûter toutes tes richesses, malheureusement... "

Si Djil n'aurait pas compris cette langue étrangère, il aurait peut-être cru que c'était un message tout à fait accueillant tant le ton de sa voix était sympathique. En faisant abstraction de la flèche pointée sur lui et des trois loubards à l'air peu commode se tenant à présent derrière elle, bien sûr.
Il était bêtement tombé dans une embuscade. Un petit rire s'échappa de ses lèvres, révélant des dents blanches qui contrastaient avec le teint de son visage. La tension s'évapora de son corps, libérant ses muscles noués. Ce n'était que de simples brigands des routes. Il ressentit même ce qu'il identifia comme une once de déception. L'inconnu avait excité sa peur et son imagination. Il aurait pu s'agir d'esprits de la nature, invisibles et légers comme le vent, ou de redoutables fées se délectant d'avance de leur prochain repas. Mais ce n'était que des humains.

Il leur fit un large sourire tout en détachant sa besace accrochée en bandoulière. Il l'ouvrit et la tourna de façon à ce que tous puissent voir son contenu.

"Je n'ai pas grand-chose qui puisse vous intéresser, jeune guerrière. Ma seule richesse est dans mon Art, elle n'est pas matérielle."

Il avait articulé ces mots de sa voix grave avec un fort accent. Son maître lui avait enseigné le langage Haïrandhers mais il n'en maitrisait pas encore toutes les subtilités orales. N'étant pas sûr d'être clair, il enchaina :

"Je suis un Artiste, pas un combattant, ni un riche marchand. Mais merci de votre conseil, passez une agréable journée."

Sur ces mots, il remis son sac en place et repris tranquillement sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arahina Ordottir
Bogari du forum
avatar

Membre : Riou
Messages : 42
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/09/2016

Feuille de personnage
Svaedi d'origine: Hálfmáni
Héritage: Lycanthropie
Lien vers la présentation: http://haisrandhers.forumactif.org/t33-prez-d-arahina

MessageSujet: Re: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   Dim 25 Sep - 21:47


L'étranger ne montrait aucune trace de peur. Cela était rare, mais pas exceptionnel, ni particulière inquiétant. Certaines personnes mettaient un long moment à se rendre compte du danger et devant une menace de mort soudaine, ils prenaient longtemps à l'intégrer. Il ne devait pas être un guerrier. Ou un demeuré, au vu du petit rire qui s'échappa de ses lèvres. Rire nerveux ? Elle n'était pas sure. Sa posture s'était relâchée, et il n'y avait aucune trace de tension dans ses traits. Là, ça devenait inquiétant. Etait-il l'avant-garde d'une grosse armée ? Un Dyrr certain de son immunité ? Un guerrier d'exception ? Elle garda bien tendue sa corde malgré la pression sur sa main. Un geste suspicieux, et il était mort. Elle n'aimait pas du tout tuer, mais elle aimait quand même bien mieux ça à être tuée.
Elle failli tirer quand il commença à bouger, mais ce n'était que pour montrer le contenu de sa besace. Au premier regard rien d'intéressant, mais elle son œil attrapa le reflet de quelques flacons curieux.
"Je n'ai pas grand-chose qui puisse vous intéresser, jeune guerrière. Ma seule richesse est dans mon Art, elle n'est pas matérielle."
Son accent était fort, mais elle parvenait à comprendre la plupart des mots. Son Art ? Elle ne savait pas si elle avait mal entendu ou s'il faisait référence à un concept de sa culture et l'avait mal traduit. Ou si c'était vraiment un scalde se rendant sur les chemins sans se rendre compte que les méchants de ses histoires ne sont pas que des produits de l'imagination.
"Je suis un Artiste, pas un combattant, ni un riche marchand. Mais merci de votre conseil, passez une agréable journée."
Et sur ces mots, avec un aplomb incroyable, il lui tourna le dos de pour repartir tranquillement. Elle en fut si surprise qu'elle manqua de lâcher la corde. Cet homme avait un culot incroyable. Cela lui donnait envie de l'épargner, mais elle était aussi curieuse. Et ses hommes n'allaient pas comprendre qu'elle n'insiste pas au moins un peu plus. Il ne faut pas exagérer les capacités mentales de ces brutes.
Elle baissa son arc et tira dans la botte de l'effronté. Pas dans son pied, juste à la limite, dans le cuir.
"Deuxième conseil: quand on te menace avec une arme, ne considère pas que tu peux passer l'invitation si tu n'es pas intéressé. Tu vas revenir et me passer cette besace, que je regarde vraiment ce que y a dedans. Je préfère décider de ce qui m'intéresse."
Son ton n'était toujours pas menaçant, elle n'avait aucune envie de jouer le rôle de la méchante. Mais elle indiqua d'un geste à ses hommes de se tenir prêt. L'homme avait l'air plutôt inconscient et inoffensif, mais elle ne croyait qu'à moitié à son numéro. Il y avait quelque chose de sacrément bizarre dans ce type. Elle trouvait ça aussi intriguant que menaçant. Elle ajouta sur le ton d'une conversation badine:
"Et que fais un artiste comme toi sur les routes ? A part se faire dévaliser, bien sur."
Son sourire malicieux n'aurait pas fait tache si elle venait de s'approcher de sa table à la taverne, si ce n'est qu'elle parlait en rencochant une nouvelle flèche et sans perdre ses mains des yeux.

_________________
Compte principal: Kiersten Konadottir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djil'Deh
Bogari du forum
avatar

Membre : Jalee
Messages : 48
Réputation : 2
Date d'inscription : 07/08/2016

Feuille de personnage
Svaedi d'origine: Autre
Héritage:
Lien vers la présentation: http://haisrandhers.forumactif.org/t27-presentation-djil-deh

MessageSujet: Re: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   Sam 14 Jan - 22:37

Djil entendit le sifflement de la flèche trancher l'air derrière lui puis sentit un choc dans sa botte, l’arrêtant net dans son mouvement. La brigande l'avait complètement cloué au sol. Son cœur se mis à battre frénétiquement dans sa poitrine tandis qu'il vérifiait discrètement l'état de son pied. Aucune douleur. Était-ce de la chance?

" Deuxième conseil: quand on te menace avec une arme, ne considère pas que tu peux passer l'invitation si tu n'es pas intéressé. Tu vas revenir et me passer cette besace, que je regarde vraiment ce que y a dedans. Je préfère décider de ce qui m'intéresse."
L'étranger ne bougea pas tout de suite. Son cerveau réfléchissait à toute vitesse. Ainsi donc elle insistait...Qu'est ce qui avait bien pu piquer sa curiosité...Avait elle aperçu ses précieuses peintures ? Non. Impossible. Elles étaient bien cachées dans sa boite de bambou, protégées par le mécanisme dont lui seul avait le secret. Aucun risque de ce coté.

"Et que fais un artiste comme toi sur les routes ? A part se faire dévaliser, bien sur."

Djil arracha d'un coup sec la flèche et plaqua un sourire chaleureux sur ses lèvres avant de se retourner vers la bande de voleurs.

"Oh, je viens d'arriver. Je cherche de nouvelles choses. De nouvelles sensations. Capturer la Beauté, les Couleurs de ces terres inconnues, Peindre tout ça. Vous voyez?"

Les bandits avaient toujours l'air suspicieux. Avoir encore des flèches braquées sur lui n'arrangeait pas vraiment Djil, étant donné que la dernière avait faillit lui transpercer son pauvre pied. A cette pensée, il sentit un courant d'air glacé lui chatouiller son gros orteil. Il faudrait reboucher ce trou au plus vite.
Il écarta les mains, signe de non-agressivité.

"Allons, pourquoi ces flèches? Vous voyez que je ne suis pas armé. Ce n'est pas Ça - il désigna sa dague d'un mouvement de menton – qui va me permettre d'avoir le dessus sur tant d'hommes forts et bien entraînes".

Il s'avança ensuite prudemment vers Arahina et s’arrêta pile devant elle. Il continuait de sourire, ses gestes étaient très lents, comme lorsqu'on s'approche d'un animal sauvage pour l'amadouer. Il s’agenouilla, et avec des gestes précautionneux, il commença à vider sa besace, étalant par terre ses biens un par un.

"Viande séchée. Pain. Petite marmite pour le bouillon. Corde. Boite avec mes couleurs pour la peinture. Fusains pour mes croquis. Une pièce de cuivre. Flacon d'onguent pour blessures, Rouleaux de tissus pour peindre."

Il leva les yeux, l'air navré, en direction de la jeune brigande qui inspectait du regard ses maigres possessions.

"Je suis désolé, je n'ai vraiment rien d’intéressant. Mais peut être pourriez-vous m'aider ? Connaissez-vous un seigneur qui accepterait de m’offrir nourriture et toit pendant quelques jours en échange d'une peinture de son choix ? Mes œuvres sont très - il marque une pause pour chercher le bon mot – estimables."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arahina Ordottir
Bogari du forum
avatar

Membre : Riou
Messages : 42
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/09/2016

Feuille de personnage
Svaedi d'origine: Hálfmáni
Héritage: Lycanthropie
Lien vers la présentation: http://haisrandhers.forumactif.org/t33-prez-d-arahina

MessageSujet: Re: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   Sam 14 Jan - 23:33


Elle le vit arracher sa flèche et se retourner. Il avait encore un sourire aux lèvres, mais il était moins sincère. Elle lui aurait au moins volé sa bonne humeur ce qui était une consolation... plutôt misérable.

"Oh, je viens d'arriver. Je cherche de nouvelles choses. De nouvelles sensations. Capturer la Beauté, les Couleurs de ces terres inconnues, Peindre tout ça. Vous voyez?"

Elle voyais surtout qu'elle n'allait pas faire une bonne recette aujourd'hui. Et ça, ça la mettait aussi de mauvaise humeur. Au moins faisait-il enfin l'effort de prendre en compte leur menace.

"Allons, pourquoi ces flèches? Vous voyez que je ne suis pas armé. Ce n'est pas Ça - il désigna sa dague d'un mouvement de menton – qui va me permettre d'avoir le dessus sur tant d'hommes forts et bien entraînes".

En effet, c'est pas son petit couteau qui les inquiétait, et c'est pour cela qu'elle le laissa s'avancer, tout en gardant sa corde en tension. Il faisait bien d'être prudent.  

"Viande séchée. Pain. Petite marmite pour le bouillon. Corde. Boite avec mes couleurs pour la peinture. Fusains pour mes croquis. Une pièce de cuivre. Flacon d'onguent pour blessures, Rouleaux de tissus pour peindre."

Elle inspecta attentivement des yeux ce qu'il sortait de sa besace, et le sac lui-même. Elle n'y voyait pas de renflement indiquant une bourse cachée dans une doublure, mais elle aurait besoin de regarder de plus près pour en être sure. Mais c'était assez vain, il était évident que ce type n'était pas riche.

"Je suis désolé, je n'ai vraiment rien d’intéressant. Mais peut être pourriez-vous m'aider ? Connaissez-vous un seigneur qui accepterait de m’offrir nourriture et toit pendant quelques jours en échange d'une peinture de son choix ? Mes œuvres sont très - il marque une pause pour chercher le bon mot – estimables."

Maintenant elle servait de panneau indicateur... La situation était presque comique, et le rayon de soleil qui lui chatouillait la nuque lui faisait revenir sa bonne humeur. Elle rabaissa son arc, relâchant la tension de son arc, et se pencha pour récupérer l'onguent, la seule chose qui pouvait lui être utile. Elle aurait voulu le questionner sur ces peintures, mais elle voyait ses hommes s'impatienter et craignait qu'une flèche parte par simple fatigue du bras. Elle leur indiqua d'un geste d'abaisser leurs armes, et se décida, bonne joueuse, à renseigner l'étranger.

"Si vous continuez tout droit sur cette route jusqu'à la tombée du jour, vous...
- AU SECOOOOOOOOUURRSSS !"

Elle se retourna vivement, son arc de nouveau bandé en un instant, quand elle vit Jhonni arriver en courant, le visage blême, sa voix suraiguë s'échappant de son faible coffre.

"Une FEEEEEEEEE !"

Le garçon arriva à leur hauteur et se cacha dans le dos d'Arahina. Cette dernière distinguait effectivement une créature accourant vers eux, la distrayant de la grande gifle qu'elle avait envie d'assener au brigand en herbe. Ils allaient peut-être passer de trop petite victime à trop grand prédateur...

_________________
Compte principal: Kiersten Konadottir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djil'Deh
Bogari du forum
avatar

Membre : Jalee
Messages : 48
Réputation : 2
Date d'inscription : 07/08/2016

Feuille de personnage
Svaedi d'origine: Autre
Héritage:
Lien vers la présentation: http://haisrandhers.forumactif.org/t27-presentation-djil-deh

MessageSujet: Re: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   Dim 22 Jan - 14:57

Les bandits avaient enfin baissés leur armes. Djil leur fit un grand sourire, soulagé. Il ne risquait plus de se faire transformer en passoire au moindre geste qu'ils auraient jugé trop suspect. La jeune brigande commença même à gentiment lui indiquer le chemin à suivre :

"Si vous continuez tout droit sur cette route jusqu'à la tombée du jour, vous...
- AU SECOOOOOOOOUURRSSS !"

Ce qui semblait être la plus jeune recrue de la bande courrait de façon anarchique vers eux, complètement paniqué.

"Une FEEEEEEEEE !"

De grands bruits de pas faisaient trembler le sol. Ils se rapprochaient.
Ni une ni deux, le voyageur remballa ses affaires, en faisant tout de même attention de ne rien abîmer. A peine avait-il remis sa besace à l'épaule que les arbres devant eux craquèrent et tombèrent par terre dans un grand fracas. Une énorme créature apparut dans ce passage forcé. Le monstre avait l'air plus haut que trois grands haïsrandhers qu'on aurait superposé, et son corps massif à la bedaine imposante peinait à se frayer un chemin entre les arbres. Un grognement grave sortit de sa bouche ornée de crocs. Il avait l'air vaguement humain, mais beaucoup plus laid que le plus laid des hommes. Avec sa peau verdâtre et des touffes de poils qui poussaient de manière aléatoire sur son corps pustuleux, il ne vendait pas vraiment du rêve. Ah tiens il en avait même qui débordaient de ses grandes oreilles décollées. Dégoûtant.
La créature peinait toujours à avancer. Des flèches se fichèrent dans sa peau épaisse. Elle poussa un hurlement de frustration. Ses petits yeux stupides jetaient des regards perdus autour d'elle, cherchant la source de ces picotements soudains. De toute évidence elle n'était pas dans son élément.

Djil' Deh profita de l'instant de questionnement existentiel de la Fée pour se mettre discrètement en retrait, près d'un buisson épineux. Tous les regards étaient braqués sur le monstre, personne ne remarquerait s'il s'enfuyait. Ou du moins disposerait-il d'un peu de temps s'il devait préparer son Art. A cette pensée, il caressa distraitement le bout de son pinceau tout en continuant d'observer la scène de loin.

Le monstre avait enfin réussi à passer en arrachant un petit connifère. Il se servait à présent du tronc déraciné comme massue, essayant de l'abattre sur les pauvres brigands qui se trouvaient à sa portée. Le tout était accompagné de force grognements et des désagréables cris de fillettes que laissait échapper le jeune voleur qui se terrait toujours derrière sa chef.

C'était le moment de prendre la poudre d'escampette. Djil commença à se relever pour partir dans la direction opposée au danger. Il lui faudrait passer par la foret et faire un grand détour pour reprendre sa route. Il jeta un dernier regard vers les brigands pour vérifier que la voie était bien libre. Arahina donnait bravement des ordres à ses hommes pour gérer la situation. Ce petit bout de femme savait garder son sang froid. Elle était plus intéressante que ce qu'il aurait pensé au premier abord. Il fut pris d'un petit pincement de remord à les abandonner comme ça. Après tout, elle avait été sympathique à la fin de leur échange, elle allait même lui rendre service… Il resta là, hésitant, à moitié caché par son buisson.

Spoiler:
 


Dernière édition par Djil'Deh le Mer 25 Jan - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arahina Ordottir
Bogari du forum
avatar

Membre : Riou
Messages : 42
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/09/2016

Feuille de personnage
Svaedi d'origine: Hálfmáni
Héritage: Lycanthropie
Lien vers la présentation: http://haisrandhers.forumactif.org/t33-prez-d-arahina

MessageSujet: Re: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   Lun 23 Jan - 22:35


La bête était immense et particulièrement répugnante. Par certains aspects, en cherchant bien, sous les poils, sous la peau verte, on pouvait distinguer qu'il avait quelque chose d'humain ... vaguement... Le moment n'était pas à la contemplation esthétique, ni à l'horreur. La créature avait des crocs qu'elle ne voulait vraiment pas voir s'approcher.
La panique se répandit chez les Buveurs d'Or. Ils étaient encore figés par la peur, mais dans quelques secondes ils allaient retrouver le contrôle de leur corps et de leur lâcheté, et détaler dans tous les sens. Si cela assurerait la survie de quelques uns, il y aurait bien plus de morts que s'ils faisaient face ensemble. Elle ne devait pas leur laisser de temps de réfléchir, mais seulement celui de lui obéir. Elle n'hésita pas plus longtemps, et tira sa flèche dans l'épaule de la bestiole. Cela ne sembla pas la déranger plus que ça, mais le tir n'avait pas tant pour fonction de le blesser que de donner l'ordre de tirer. Et effectivement, les flèches commencèrent à pleuvoir. Elle lança quelques ordres brefs afin qu'ils forment un arc de cercle autour de la fée, heureusement ralentie par sa corpulence inadaptée à la forêt. Ils avaient un peu de temps avant qu'elle n'atteigne la chemin où elle ne serait plus gêné par les arbres. Les flèches commençaient à la perturber, mais les brigands, qui n'étaient déjà pas des tireurs d'élite en temps normal, perdaient un peu leurs moyens de la monstruosité et rataient la moitié de leurs tirs.
Arahina commençait à reculer lentement, tout en continuant à tirer flèche sur flèche. Est-ce qu'ils allaient arriver à bout du monstre ? Où est-ce que ce foutu Jhonni était allé cherché une horreur pareille ?
La fée arriva sur le chemin et commença à essayer d'abattre sur les brigands un tronc comme une massue. La plupart étaient assez rapides pour l'esquiver, mais se faisaient fouetter par les branches qui déchiraient leurs armures. Arahina elle-même échappa de justesse à la massue qui tombait de son mauvais coté et des branches lui cinglèrent le bras et griffèrent son visage. Pour esquiver elle avait du reculer précipitamment de plusieurs pas, et manqua de trébucher sur les fourrés au bord de la route. Elle prit un instant pour observer la scène et tenter d'établir une tactique. Il y avait déjà un homme à terre, avec un peu de chance, assommé. Ils n'avaient aucune chance contre la bête sur un terrain dégagé.
"Repliez vous à couvert des arbres !"
Elle s'avança de quelques pas vers la bête et lui tira une flèche vers le visage. La flèche ricocha sur son front à la peau épaisse, mais elle eut la fonction escomptée: attirer son attention. La fée arrêta son geste alors qu'il allait de nouveau abattre sa massue, et tourna sa tête vers la brigande. Pendant ce temps-là les autres détalaient à toute vitesse sans plus faire aucune tentative pour l'attaquer. Bon. Maintenant elle faisait quoi ? Elle aurait mieux fait de se barrer sans un mot, tout compte fait. La fée essaya de la faucher d'un mouvement horizontal de sa massue et elle dut reculer de nouveau à couvert des arbres. La bête grogna de la voir s'échapper, et regardant autour d'elle, constata qu'elle n'avait plus d'autres proies. Elle lâcha son joujou trop encombrant pour la forêt et commença à avancer vers les arbres. Oh oh.
"Attendez qu'elle soit dans la forêt pour attaquer !"
C'est alors qu'elle constata que ces hommes avaient interprété 'repli' par 'fuite à toutes jambes le plus loin possible'. Elle se retrouvait seule avec une fée, certes amochée, mais surtout furieuse. Superbe.
Spoiler:
 

_________________
Compte principal: Kiersten Konadottir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djil'Deh
Bogari du forum
avatar

Membre : Jalee
Messages : 48
Réputation : 2
Date d'inscription : 07/08/2016

Feuille de personnage
Svaedi d'origine: Autre
Héritage:
Lien vers la présentation: http://haisrandhers.forumactif.org/t27-presentation-djil-deh

MessageSujet: Re: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   Jeu 26 Jan - 2:18

"Repliez vous à couvert des arbres !"

Et voilà que les brigands prenaient la fuite sans demander leur reste. Deux hommes passèrent à côté de Djil' Deh sans faire plus attention à lui que s'il avait été un arbre.

"Attendez qu'elle soit dans la forêt pour attaquer !"

Cette bande de gredins n’avait pas hésité une seconde à laisser leur jeune chef totalement seule face à la créature. Arahina recula, attirant malgré elle le monstre dans son sillage. Sans le savoir, ils se dirigeaient droit sur lui. Le vagabond évalua rapidement ses options. S'il prenait la fuite, il risquait d’être la prochaine cible de la fée, mais en restant ici, il se ferait probablement écraser de façon douloureuse par d'énormes pieds aux griffes jaunasses.

Il roula sur le côté et s'éloigna le plus discrètement possible en se baissant à hauteur des fourrés. Des ronces lui arrachèrent un bout de sa cape chatoyante. Le morceau pendait tristement aux épines, transpercé. Non ! Son beau tissu, défiguré… Mais il n'était plus temps de s'attarder sur le sacrifice de son vêtement, l'important était de s'éloigner de leur trajectoire.

Il parvint à atteindre un pin au tronc bien plus large que la moyenne. Il se cacha derrière, reprenant son souffle, avant de jeter un coup d’œil à la Fée qui s’empêtrait de nouveau rageusement dans les hautes branches. C'est bon, il était hors de portée. Il distingua alors une chevelure blonde dépasser de petits arbustes, non loin du monstre. La voleuse était à terre. Avait-elle trébuché pendant qu'il se dégageait du chemin ? D'une minute à l'autre l'Immondice verdâtre serait sur elle. Et zut.

Il laissa glisser sa besace le long de son bras jusqu'au sol, tout en détachant le grand Pinceau de son dos avec son autre main. Il avait déjà fait ce mouvement des centaines de fois. Ses doigts ouvrirent machinalement le mécanisme de la boite de bambou en plusieurs gestes rapides et précis. Les peintures brillaient, alignées dans leur bouteilles de verre, n'attendant plus que lui. Il ferma les yeux. Concentration. Ses mains se placèrent de part et d'autre du manche verni. Son index s’arrêta au dessus d'un des symboles gravé dans le bois. L'artiste senti son esprit flotter lentement au dessus de lui, au grès d'un courant de couleurs et d'émotions. Les vagues scintillantes se muèrent en formes tourbillonnantes. Maintenant. Il laissa plonger son âme dans ce déluge d’excitation et de peur, de vermeil et d'argenté.

La pointe de poils se trempa dans le flacon de bleu profond. Elle se leva puis décrivit un arc de cercle sur l'écorce du pin, laissant une trace humide d'une couleur intense couler lentement entre les veinures. Le pinceau replongea, encore et encore, barbouillant le tronc de teintes vives se mélangeant au grès des coups de peinture.
Djil' Deh ne pouvait jamais prévoir combien de temps durerait ses transes. Cela pouvait être bref comme une esquisse dessinée d'un seul trait, tout comme cela pouvait s'étirer sur des heures. Il espérait à chaque fois donner vie à un chef d’œuvre plus beau que le précédent.

Ses yeux s'ouvrirent sur la silhouette d'un oiseau multicolore à la forme élancée et au regard fier. Il était temps de le libérer du bois. Le Symbole gravé chauffa sous l'index de Djil tandis qu'il posait sa main sur le cœur aux multiples couches de peinture de l'animal ailé. Une décharge d'énergie traversa le corps du voleur de rêve jusqu’à sa paume, insufflant la Force vitale à sa Création. Le Symbole s'évapora du manche, ultime volute de fumée.

L'oiseau sorti son bec doré, poussant un chant aussi ardent que les Déserts de Flammes. Puis il détacha du pin ses ailes arc-en-ciel, qui s'agrandirent, immenses. Les serres d'acier du volatile se contractèrent avant de le propulser hors de l'écorce dans une traînée de bleu, de rouge, et d'or. Il était magnifique, planant à travers les arbres, les traversant à toute vitesse, comme s'il n'avaient été que des écrans de fumée.
L'animal ralenti avec grâce devant la Fée qui se figea, ébahie face à une telle apparition. Le temps sembla se suspendre. La Beauté rencontrait la Laideur. Le monstre se ressaisi et brisa cet instant en tendant ses bras poilus vers le Rêve, tentant de l’attraper en sautillant maladroitement. L'oiseau esquiva, dansant dans le vent, et continua son vol au dessus de l’humanoïde. Ils s'éloignèrent, l'un par la voie des cieux, l'autre en le poursuivant sur terre, brisant les branches, et poussant des grognements avides dont l'écho leur parvint longtemps. Djil' Deh fut ému de voir sa Création rétrécir petit à petit dans l'Azur. Qui sait jusqu’où il irait avant de disparaître. Peut être traverserait-il la Skania toute entière, enchantant sur son passage nombre d'haisrandhers.

Djil rompit à contrecœur ses rêveries et rangea ses affaires, épuisé. Il sortit de sa cachette et rejoignit la brigande. Elle était toujours vivante mais paraissait secouée. Il s’arrêta, penseur, puis pris une décision. Il avait utilisé un Rêve pour l'aider ; elle lui en devait un. Il lui sourit, et lui lança d'un air innocent qui ne trompait personne :

« Une chance que cet oiseau soit passé par là hein ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arahina Ordottir
Bogari du forum
avatar

Membre : Riou
Messages : 42
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/09/2016

Feuille de personnage
Svaedi d'origine: Hálfmáni
Héritage: Lycanthropie
Lien vers la présentation: http://haisrandhers.forumactif.org/t33-prez-d-arahina

MessageSujet: Re: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   Dim 29 Jan - 18:47

Arahina reculait devant la créature qui avait décidé de faire d'elle son quatre heures. Son arc pendait à sa main, elle le savait inutile pour arrêter la bête avant qu'elle ne l'atteigne. Une seule solution lui venait à l'esprit, mais la peur qui lui tordait le ventre l'empêchait de s'y résoudre. C'est alors qu'elle trébucha sur une branche et tomba en arrière, ajoutant du ridicule à la situation dramatique. Sa tête heurta une pierre et des lumières vinrent danser devant sa prunelle. Pendant plusieurs dizaines de secondes, elle fut incapable de retrouver assez d'esprit et d'équilibre pour se relever. Quand elle parvient enfin à se remettre debout, les arbres autour d'elle ne voulaient pas tenir en place. Elle se retint à un tronc pour ne pas tomber, alors que la fée n'était plus qu'à un mètre. Elle recommença à reculer, un poignard à la main, cette fois attentive à où elle posait les pieds, tout en gardant la créature dans son champ de vision. Dès que le choc serait complètement passé, elle allait tenter de partir à toutes jambes.
C'est alors qu'une vision la figea. Entre l'immonde fée et elle se tenait un oiseau aux couleurs envoûtantes, un animal comme elle n'en avait jamais vu auparavant, mais dont la nature était évidente. Jamais la nature de la Skania n'aurait pu produire un être pareil. Sa grâce et son éclat ne pouvait provenir de la même source que les arbres aux couleurs effacées par la neige ou que le monstre n'inspirant que dégoût et effroi. Arahina restait immobile, surprise et émerveillée devant l'animal. Même quand la fée se reprit et essaya d'attaquer l'oiseau, la brigande ne parvient pas à s'arracher de son extase. Elle avait l'impression de se retrouver dans un des contes que lui narrait sa mère, où une créature magique venait sauver le héros et l'illuminait de sa beauté. Comme à l'époque où elle croyait pouvoir être sauvée. Son coeur se serra un instant en voyant l'oiseau s'éloigner, et elle resta longtemps à le voir voler au loin, sans plus faire attention à la créature qui le poursuivait.
Quand l'oiseau sortit de son chant de vision, elle retrouva complètement ses esprits, et prit conscience de la situation. Un animal étrange et certainement magique venait de la débarrasser d'un danger très imminent, et elle se retrouvait toute seule, sauvée par un miracle qu'elle ne parvenait pas à expliquer. Si les cris ne continuaient pas à se faire entendre de loin, elle aurait cru à un rêve ou une hallucination causée par sa chute. Mais elle était effectivement là, en vie, et sans explication très rationnelle pour cela.
Elle entendit à peine l'étranger arriver, et ne lui accorda d'abord pas beaucoup d'attention, perdue en pleine réflexion sur la nature et l'origine de l'oiseau.

« Une chance que cet oiseau soit passé par là hein ! »

Elle braqua son œil sur lui. Une chance oui. Elle l'avait oublié celui-là. Maintenant qu'elle le regardait avec plus d'attention, il avait l'air particulièrement calme pour un péquenot qui vient de voir une fée. Et pourquoi était-il encore là ? Quel genre de fou ne part pas en courant dans une telle situation ? A la différence de ses hommes qui avaient une chance de s'en sortir en lui obéissant - chance qu'ils n'avaient pas voulu prendre malheureusement - lui n'avait aucun intérêt à rester.

« Une chance que vous soyez là, oui. Comment vous avez fait ça ? C'était... beau. »

Une cheffe brigande qui émettait des jugements esthétiques. Elle ne faisait pas attention à l'incohérence de son rôle et rangeait son arme en toute sérénité. Derrière son apparence d'indifférence, elle était dévorée de curiosité. En tout cas elle avait un début de réponse quant à l'insouciance de l'étranger, avec de tels tours dans son sac, il ne devait pas avoir peur de voyager seul. Même si ça ne l'avait pas empêché de se laisser faire tout à l'heure. Des dizaines de questions bourdonnaient dans sa tête encore un peu sonnée, mais elle attendait qu'il réponde à la première.

Spoiler:
 

_________________
Compte principal: Kiersten Konadottir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue en Skania... [PV Dji'Deh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» [Présentation] Bienvenue à la Chorale Artésienne !
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haïsrandhers :: Suðrið :: Les plaines du Sud-
Sauter vers: